Une histoire des AJ

Histoire des Auberges de Jeunesse en France des origines à la Libération — 1929-1945

Thèse de doctorat de Lucette Heller-Goldenberg — Nice, 1985.
Disponible auprès des " Anciens et Amis des Auberges de jeunesse de la Région Rhône-Alpes ".

15 avenue d’Italie 73100 Aix-les-Bains.

ajanciens.free.fr/histoire_aj.htm


Tapuscrit de 1160 pages comportant de nombreuses illustrations reproduites par photocopie. Bibliographie et index des noms cités.


Cette thèse comporte aussi un certain nombre de références relatives aux Faucons rouges.

Table des Matières

I — Sommaire. II— Remerciements. III — Introduction.

VOLUME l — L’ESSOR, 1929-1939 — LES AUBERGES DE JEUNESSE DES ORIGINES A LA DÉCLARATION DE GUERRE (1929-1939)

PREMIERE PARTIE — ORIGINE DES AUBERGES DE JEUNESSE.

Chapitre l : Création de la première auberge de jeunesse en France. p.3

Chapitre II : Origine des auberges de jeunesse en Allemagne. p.14
- 1- Création de la première auberge de jeunesse. p.14
- 2- Le Mouvement de la Jeunesse : les Wandervogel. p.27

Chapitre III : Les mouvements de jeunesse en France. p.36
- 1- Les mouvements de jeunesse chrétiens. p.38
- 2- Les mouvements de jeunesse laïques. p.44
- 3- Les mouvements de jeunesse politiques. p.49
- 4- Les mouvements de jeunesse de plein air. p.53

DEUXIEME PARTIE — L’AGE HÉROIQUE DES AUBERGES DE JEUNESSE 1930-1936.

Chapitre l : La mise en place des institutions. p.74
- 1- La Ligue Française des Auberges de Jeunesse. p.74
- 2- La naissance de la Fédération Internationale des Auberges. p.80
- 3- La création du Centre Lafque des Auberges de Jeunesse. p.82
- 4- La création des Auberges de Jeunesse du Monde Nouveau. p.105

Chapitre II : Évolution des auberges de jeunesse jusqu’à l’avènement du Front Populaire. p.110
- 1- La Fédération Internationale des Auberges de Jeunesse et son arbitrage dans le conflit qui oppose les deux organismes français. p.110
- 2- Évolution de la Ligue et du Centre Laïque jusqu’en 1936. p.123
- 3- Des auberges de jeunesse au mouvement de jeunesse : les Clubs d’usagers de 1935 à 1939. p. 131

CHAPITRE DE TRANSITION — 1936 , "L’EMBELLIE". p.157
- 1- L’instauration du loisir par le Front Populaire. p.159
- 2- Léo Lagrange, " 36 ans en 36 ". p.163
- 3- Les lois sociales de 1936 et leurs effets sur la société française . p.175
- 4- Les auberges de jeunesse en 1936. p.184

TROISIEME PARTIE — L’AGE D’OR DES AUBERGES DE JEUNESSE 1937-1939.

Chapitre l : La marche vers l’entente des deux associations françaises. p.208
- 1- Le Bureau International de Travail des Auberges de Jeunesse. p.208
- 2- Accord entre la Ligue et le Centre Laïque ?. 212

Chapitre II : Les frères ennemis. p.215
- 1- Opposition idéologique . p.215
- 2- La creation des g !tes d’etapes. p.211
- 3- La préeminence du CLAJ et la jalousie de la LFAJ . p.220

Chapitre III : La croissance. p.223
- 1- La grande presse ouvre ses colonnes aux auberges. p.223
- 2- La propagande du CLAJ et de la LFAJGE. p.226
- 3- La crise de croissance et la réflexion sur les méthodes aptes à la dissiper. p.233
- 4- La 7e Conférence Internationale . p.241

Chapitre IV : L’organisation. p.245
- 1- L’organisation administrative : le contrôle des auberges. p.245
- 2- La formation des parents aubergistes. p.253
- 3- Éducation des usagers : formation de responsables. p.264

Chapitre V : L’autonomie des jeunes usagers. p.276
- 1- La création de Camps et Auberges. p.276
- 2- Le Congrès de Lille. p.288

QUATRIEME PARTIE — AJISTE - AJISME - AJ.

Chapitre l : L’Ajiste. p.29B
- 1- Portrait physique de l’ajiste. p.299
- 2- Origine socio-professionnelle des ajistes. p.308
- 3- L’auberge de jeunesse, repère des intellectuels. p.313
- 4- Les ajistes ouvriers. p.318
- 5- Les ajistes paysans. p.323

Chapitre II : L’Ajisme. p.335
- 1- La camaraderie . p.336
- 2- La mixité . p.342
- 3- L’internationalisme et la paix. p.352
- 4- La tolérance. p.362
- 5- L’instruction civique. p.366

Chapitre III : L’Ajisme et la nature. p.375
- 1- L’amour de la nature. p.376
- 2- La sauvegarde de la nature. p.379
- 3- La marche à pied. p.382
- 4- L’auto-stop. p.387
- 5- Le cyclotourisme. p.396
- 6- Le ski . p.405

Chapitre IV : L’Ajisme et la culture. p.416
- 1- L’auberge, "maison de la culture". p.418
- 2- L’auberge de jeunesse et la recherche du folklore. p.425
- 3- Le chant. p.431
- 4- Le Groupe Dix-huit Ans. p.455
- 5- La veillée. p.468
- 6- Les fêtes ajistes . p.479

Chapitre V : Les auberges. p.492
- 1- La maison . p.492
- 2- Les auberges de jeunesse d’Afrique du Nord. p.514
- 3- Villeneuve-sur-Auvers. p.524
- 4- Le réseau de Provence . p.551

VOLUME II — L ’ O M B R E — 1939 - 1945 LES AUBERGES DE JEUNESSE DE LA DÉCLARATION DE GUERRE A LA LIBÉRATION

CHAPITRE DE TRANSITION - DE LA DÉCLARATION DE GUERRE A L’ARMISTICE du 2 septembre 1939 au 25 juin 1940.
- 1- Les ajistes face à la réalite de la guerre. p.580
- 2- Le CLAJ. p.586
- 3- La LFAJ. p.589
- 4- Le CCI. p.590

PREMIERE PARTIE — L’HISTOIRE DES AUBERGES DE JEUNESSE EN ZONE NORD PENDANT L’OCCUPATION

.

Chapitre l : Recherche périlleuse de la légalité, 1940-1942. p.595
- 1- Les anciens responsables du CLAJ. p.598
- 2- L’épisode Marc Augier. p.602
- 3- Le CLAJ et l’extreme-droite. p.610
- 4- Le CCI et son orientation trotskyste. p.614
- 5- Le CLAJ fidèle à lui-même. p.636
- 6- La LFAJ. p.642

Chapitre II : Le CLAJ et la collaboration. p.651
- 1- Le CLAJ sous la direction de Marc Augier ? p.651
- 2- Reouverture du CLAJ. p.654
- 3- Le CLAJ sous la direction de Gaston Tyrand 1942 - 1943. p.678
- 4- Le CLAJ sous la direction de Maurice Déglise : 1943 à la Libération. p.688

Chapitre III : La LFAJ, berceau de Résistance. p.694
- 1- Bilan de l’activité de la LFAJ en 1942. p.695
- 2- Controverses à la direction de la LFAJ en 1942. p.698
- 3- Évolution de la ligue en 1943. p.709
- 4- La vie des auberges de la LFAJ pendant l’Occupation. p.713
- 5- De la solidarité à la Résistance. p.726
- 6- La clandestinite. p.744

DEUXIEME PARTIE — L’HISTOIRE DES AUBERGES DE JEUNESSE EN ZONE SUD PENDANT L’OCCUPATION.

Chapitre 1 : Vers la reconnaissance officielle du mouvement ajiste. p.756
- 1- La politique de la jeunesse du gouvernement de Vichy. p.758
- 2- La conquête de la légalite auprès du gouvernement français. p.764
- 3- Les débuts officieux des AFJ : les Allemands retardent la légalisation
du mouvement. p.780
- 4- La naissance officielle des Auberges Françaises de la Jeunesse. p.788
- 5- Débuts officiels des AFJ et la caution d’Uriage. p.793
- 6- La création du mouvement des usagers des auberges de jeunesse : Les Camarades de la Route. p.806
- 7- Les usagers face aux nouvelles associations. p.811

Chapitre II : Les Auberges Françaises de la Jeunesse. p.846
- 1- La reprise de l’activité ajiste en Zone Sud et les premières
difficultés. p.846
- 2- L’admission des juifs aux AFJ. p.854
- 3- Changements à la direction des AFJ. p.865
- 4- Bilan de l’activité des AFJ. p.880
- 5- L’École des Cadres de Mollan, organisme officiel du gouvernement
de Vichy. p.893
- 6- L’École des Cadres, miroir à double face. p. 921

Chapitre III : Les Camarades de la Route. p.966
- 1- Les Camarades de la Route à la recherche de leur propre voie au sein du gouvernement de Vichy. p.967
- 2- Les Camarades de la Route, mouvement populaire. p. 1001
- 3- Les Camarades de la Route et la mixité. p.1012
- 4- La tentation de l’organisation au détriment de la spontanéité. p.1028
- 5- Les Camarades de la Route, mouvement d’éducation et d’art populaire. p.1033
- 6- La formation d’animateurs d’art et de culture populaire : Les Fariboles. p.1056

Épilogue. p.1077

- Tableau recapitulatif des institutions ajistes des origines à nos jours. p.1091
- CONCLUSION p.1092
- SIGLES p.1096
- BIBLIOGRAPHIE p.1098
- INDEX DES NOMS CITES p.1138
- TABLE DES MATIERES p.1155